Cette année, nous avons accompagné notre partenaire agricole dans la mise en place d’un alambic pour distiller les roses fraîchement cueillis. Une étape de plus dans le transfert de savoir-faire entre Albert Vieille SA et son partenaire agricole varois. « Distiller l’eau de rose avec mon propre alambic est depuis le début de la roseraie un objectif. C’est très gratifiant de maîtriser la rose depuis la pépinière jusqu’à la transformation en eau bio de qualité » Didier Michel, cultivateur de PPAM à Correns.

Une récolte 2019 est décevante avec beaucoup moins de roses que l’année dernière. Sous la chaleur de Février, les bourgeons se sont formés mais les températures fraîches du mois de Mai ont retardé leur floraison. Certains boutons ne sont même pas arrivés à terme. La récolte touche à sa fin, les volumes ne seront pas au rendez-vous.